***************

 

LE DEPART AU MALI APPROCHE POUR LES ECLAIREURS...

 

Depuis l’automne 2013, l’Escadron d’Eclairage et d’Investigation de la 2e Brigade Blindée (EEI2) est entré dans une phase de préparation opérationnelle, avant sa projection sur l’opération Serval au MALI, prévue pour mai 2014. Afin de se préparer au mieux, individuellement et collectivement, les éclaireurs ont sillonné la FRANCE et ses différents camps de manœuvre. Retour sur ces derniers mois d’entrainement...

Octobre : la préparation opérationnelle des éclaireurs a débuté par une campagne de  tir sur le plateau du LARZAC. Les patrouilles ont pu développer leurs aptitudes au tir embarqué et débarqué sur toutes leurs armes de dotation, en pratiquant les parcours divers et variés du CEITO. 

Novembre: au camp de CANJUERS, ce fut l’épreuve de l’évaluation opérationnelle de l’unité. Le tir des patrouilles MILAN au missile anti-char était particulièrement attendu et fut une réelle réussite pour l’escadron. Cette campagne a été l’occasion de parfaire la rusticité des éclaireurs, qui ont évolué dans des conditions climatiques exigeantes et particulièrement éprouvantes.

Janvier: après des permissions de Noël bien méritées et une formation individuelle continue, direction le centre de formation de la 2e BB à VALDAHON. Objectif : acter la constitution du Groupement Tactique Interarmes « DIO ». Ce GTIA, commandé par le Régiment de Marche du Tchad, est composé d’une compagnie du RMT, de l’EEI2, d’une section du 13e RG et d’éléments d’appui aérien rapproché (JTAC) du 40e RA. Lors de cette semaine, les éclaireurs ont recueillit de précieuses informations sur les exigences du théâtre malien et ont pu appréhender les mécanismes du combat interarmes.

Février: l’EEI2 s’est déplacé sur le camp de LA COURTINE. Lors de ce camp, les montures traditionnelles (les VBL - Véhicules Blindés Légers) ont été mises de côté pour privilégier le combat à pied pur et dur, la prévention et la lutte face aux bombes improvisées (IED), ainsi que la maîtrise des gestes essentiels du secourisme au combat. Un exercice de synthèse a été réalisé avec l’appui des drones DRAC de la Batterie de Renseignement de Brigade, dans des conditions au plus proche de celles que rencontreront les éclaireurs au MALI.

Avant son départ, l’escadron devra à nouveau composer avec les éléments du GTIA « DIO », lors d’une rotation au Centre d’Entrainement au Combat (CENTAC) de MAILLY. Cette dernière étape importante lui permettra de mesurer le chemin parcouru depuis ces quelques mois et de partir confiant en ses capacités aux confins de la bande sahélienne.

           
   

article EEI2 pour blog 12RCA 1

 

article EEI2 pour blog 12RCA 2

 
     

article EEI2 pour blog 12RCA 4

   

article EEI2 pour blog 12RCA 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

©copyright / EEI2 / cellule com 12RC.

 

***************

 

Vendredi 14 mars 2014 

Demi-journée passée par le représentant du blog au sein de l'Escadron EEI 2 BB :

 

7 H 45 :

EEI2BB 14 03 2014 1

  8 H 00 :

Petit déjeuner avec l'Escadron

9 H 00 :

Lever des Couleurs du 12ème Cuirassiers, y compris l'Escadron

EEI2BB 14 03 2014 4 Les Couleurs

EEI2BB 14 03 2014 5 Les Couleurs

EEI2BB 14 03 2014 6 Les Couleurs

EEI2BB 14 03 2014 7 Les Couleurs

EEI2BB 14 03 2014 8 Les Couleurs

EEI2BB 14 03 2014 9 Les Couleurs

EEI2BB 14 03 2014 10 Les Couleurs

EEI2BB 14 03 2014 11 Les Couleurs

EEI2BB 14 03 2014 12 Les Couleurs

L'Escadron EEI 2 BB                       Collection C. AUBOIN

 

10 H 00

 Café offert par le LCL BAROT, C2 du 12ème Cuirassiers.

  10 H 30

Présentation du VBL et du char LECLERC

Exercice de tirs MILAN sur simulateur.

 11 H 30

Inauguration de la Salle des Cadres en coupant le ruban tricolore.

Escadron d'Eclairage

          ©copyright / EEI2 / cellule com 12RC.

 12 H 00

Déjeuner commun avec les Officiers de l'Escadron.

 Avec tous les remerciements du Blog au LCL BAROT, au CNE LECADET, au LTN TENCHENI pour leur excellent accueil.   

 

*******************

L'Escadron au CEITO en 2013

escadron éclairage

       ©copyright / EEI2 / cellule com 12RC.

 

  *******************

 Les éclaireurs poursuivent leur entrainement au camp du CETIA

Dans le cadre de sa préparation opérationnelle pour sa future projection au Mali, l’Escadron d’Éclairage et d’Investigation (EEI2) de la  2e Brigade Blindée s’est rendu au camp de CANJUERS du 11 au 22 novembre 2013, afin d’y être contrôlé.

Un mois après leur passage au CEITO (Centre d'Entraînement de l'Infanterie au Tir Opérationnel) sur le Larzac pour l’entraînement au tir niveau individuel et collectif, et après trois mois d’instruction technique pluridisciplinaire (VBL, transmissions, armements individuel et collectif, MILAN, …), les pelotons se sont pliés à l’évaluation tactique organisé par le CETIA (Camp d’Entraînement Tactique InterArmes).

Après une présentation sommaire de l’évaluation, l’escadron a été rapidement mis en situation technique. Chaque membre des trois pelotons a été interrogé sur ses savoir-faire et ses compétences, du cavalier porté au chef de peloton, en passant par le pilote, l’adjoint de patrouille, le chef de patrouille et le sous-officier adjoint.

Camp du CETIA 1 1

 

 

 

Après ce premier briefing, place à la phase la plus attendue : l’évaluation tactique de chaque peloton. Une fois le traditionnel Ordre Initial donné, les éclaireurs se sont mis en place pour débuter leur mission pour 36h : recueil de l’unité amie, progression et surveillance de nuit, coup d’arrêt et destruction de  chars ennemis.

      

La manœuvre s’est poursuivie par un parcours de tir niveau peloton dans la vallée de LAGNE. Ce parcours spécifique à l’EEI a permis de mettre en œuvre toutes les armes équipant un peloton (FAMAS, AT4CS, MINIMI, AANF1 et MIT 50), leur coordination et leur emploi spécifique. Les savoir-faire acquis au CEITO le mois précédent furent à cette occasion une aide précieuse aux éclaireurs,  leur permettant d’obtenir au final d’excellents résultats.

Après cette intense phase de tir, l’escadron a été évalué sur une de ses spécialités : le module DRI (Détection

Camp du CETIA 1 2Reconnaissance Identification). A bord de leurs VBL (Véhicule Blindé Léger) les éclaireurs se positionnent autour d’un village, observent et rendent compte au chef de peloton des renseignements qu’ils obtiennent : la nature et l’origine des différents véhicules, leur localisation… etc. Cet exercice allie capacités d’identification, synthèse et rapidité, des compétences  indispensables à un EEI.

                                                                                                                                                                                                                                                                         

Camp du CETIA 1 3

 

 

Ce camp s’est achevé par l’un des moments les plus importants pour les pelotons : le tir réel des missiles antichars MILAN. Jusqu’à présent, toutes les destructions avaient été conduites sur simulateur. Du haut du plateau de LA BUISSIERE, six missiles par peloton ont été tirés sur des cibles de chars, à des distances allant de 500m à 1900m, fixes et mobiles. Les plus jeunes tireurs MILAN ont donc pu tester et confirmer la fiabilité de ce système d’arme.

 

Mais ce camp n’aurait pas pu se dérouler dans de bonnes conditions matérielles, sans l’aide des mécaniciens détachés au profit de l’escadron. En effet les VBL, durement mis à l’épreuve, auraient pu pénaliser l’évaluation de l’escadron, sans le recours de ces spécialistes.

Camp du CETIA 1 4

                          ©copyright / EEI2 / cellule com 12RC.

Au final, les conditions rustiques et le climat glacial de Canjuers n’ont en rien entamé le moral des éclaireurs. L’escadron du Capitaine LECADET en est ressorti grandi et poursuit ses efforts pour maintenir ses compétences et ses savoir-faire opérationnels à son plus haut degré, afin de mener à bien leurs futures missions en OPEX.

Camp du CETIA 1 5

                           ©copyright / EEI2 / cellule com 12RC.

 

********************

 Campagne de tir pour les éclaireurs de l’EEI2

Dans le cadre sa préparation opérationnelle pour une future projection au Mali, l’Escadron d’Éclairage et d’Investigation (EEI2) de la 2e Brigade Blindée a effectué du 14 au 25 octobre 2013 une campagne de tir au camp du CEITO (Centre d'Entraînement de l'Infanterie au Tir Opérationnel) sur le Larzac. Au programme : tir de 5,56mm (FAMAS et MINIMI), 7,62mm (AANF1 et FRF2), 9mm (PAMAS, PAMAC et AT4 RED), 12,7mm (MIT 50) et missile MILAN (Missile d’Infanterie Léger Antichars).

Camp du CEITO 1

                          ©copyright / EEI2 / cellule com 12RC.

Les trois pelotons d’éclairage et d’investigation ont mis à profit ces deux semaines pour s'entraîner au tir individuel et collectif, valider leurs tireurs et se préparer pour le contrôle opérationnel du CETIA (Camp d’Entrainement Tactique InterArmes). 

Lors des différentes sessions, les éclaireurs ont appliqué leur savoir-faire sur des scénarios variés : approche de fantassins de 600m à 200m afin de combiner l’observation, la discipline des feux et les comptes-rendus, apparition soudaine de véhicule à 250m déclenchant un tir d’AT4CS, rapide réduction d’un groupe de fantassins mobiles par un tir précis et nourri avec l’AANF1… etc.

A l'issue d'une semaine de réappropriation des fondamentaux collectifs du tir, les pelotons ont été évalués sur les parcours du CEITO, servis par un scénario proche du théâtre malien. Cette évaluation fut un avant goût du contrôle opérationnel qui les attendait en novembre 2013 au CETIA et qui a permis à l’escadron d’obtenir l’aptitude au tir opérationnel, indispensable aux unités projetées en opérations extérieures… 

L’escadron a profité de cette campagne de tir pour former et entraîner les plus jeunes. Les CTE des tireurs MIT 50 ont été validés et les personnels 12,7 ont pu découvrir la fiabilité de cette mitrailleuse d’abord à terre avec son affût M3, puis en superstructure sur VBL (Véhicule Blindé Léger), neutralisant des cibles allant de 800m à 1200m. Les tireurs de précision (TP) ne furent pas en reste puisqu’ils ont tiré à des distances allant jusqu’à 600m ; tout comme les tireurs MILAN qui ont pu s’exercer lors de tirs réels, ainsi que sur des tirs MINIMI 5,56. Même le PCL (Peloton de Commandement et de Logistique) de l’escadron aura eu l’occasion de brûler quelques cartouches en participant lui aussi à plusieurs tirs.

Camp du CEITO 2

                           ©copyright / EEI2 / cellule com 12RC.

 

**************

EEI 2BB


 Film sur l'Évaluation Opérationnelle de l'EEI 2BB, début Avril 2013,

qui a été déployé entre Metz et Nancy 

 

EEI 2BB 4

 

EEI 2BB 3 copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DIVERS

 

Carte de voeux de l'Escadron

Carte de voeux EEI 2

 

 Les photos sont la propriété intellectuelle de l'EEI2 et de surcroit du 12ème Régiment de Cuirassiers, et doivent faire l'objet d'une demande auprès de la cellule communication du 12ème RC en cas de reproduction, utilisation ou tout autre emploi hors du cadre de ce blog.

 demandes à envoyer : auboin.claude@wanadoo.fr

 

Insigne tissus Escadron d'Eclairage

 

Pour revenir sur la page d'accueil du blog